Gazenergie

Déchets et eaux usées: sources de gaz renouvelables

La première installation power-to-gas industrielle de Suisse a été réalisée à Dietikon (ZH). C’est ici que l’électricité produite en valorisant des déchets est convertie en hydrogène et mélangée au gaz de digestion produit à la station d’épuration des eaux usées. Il en résulte un mélange de gaz renouvelable injectable dans le réseau.

Plusieurs communes de la vallée de la Limmat avaient donné leur aval à la construction d’une installation pionnière pour le syndicat intercommunal Limeco à Dietikon. Il s’agit de la première installation power-to-gas de taille industrielle en Suisse. Elle a été réalisée avec la participation de Swisspower et de différents distributeurs d’énergie. Limeco s’oriente ainsi vers le nouveau point cardinal de la politique énergétique et climatique de la Suisse, qui préconise la sortie du nucléaire, la réduction des gaz à effet de serre et le développement des énergies renouvelables telles que solaire et éolien. Pour Limeco, la technologie power-to-gas est la clé d’un concept énergétique régional et écologique: il s’agit de coupler sur le même site l’électricité produite en valorisant des déchets et le gaz de digestion produit par la STEP. Le site de Dietikon offre des conditions idéales pour la première centrale hybride de Suisse basée sur la technologie power-to-gas.

Le projet de Limeco illustre le couplage des secteurs électricité, chaleur et mobilité pour former un système énergétique global. La technologie power-to-gas est une technologie relais qui permet de stocker l‘énergie renouvelable. La centrale hybride fonctionne sur le principe suivant: l’électricité produite par valorisation des déchets est convertie en hydrogène et mélangée au gaz de digestion produit par la station d’épuration des eaux usées – le méthane résultant est renouvelable et peut être injecté dans le réseau de gaz existant pour remplacer les énergies fossiles. Déchets et eaux usées donnent ainsi naissance à une énergie propre, disponible en temps et lieu voulu. La combustion de gaz renouvelable réduit l’empreinte CO2 jusqu’à 5000 tonnes par année, soit l’équivalent CO2 de la consommation de 2000 ménages environ.

Les expériences engrangées à travers ce projet phare doivent profiter aux autres distributeurs d’énergie, tant publics que privés. En Suisse, les 100 plus grandes STEP offrent des conditions idéales pour une centrale powertogas, ce qui permettrait de couvrir à l’avenir la consommation d’énergie de plus de 250’000 personnes.

Gaz renouvelables Gaz renouvelables
Installations de biogaz Installations de biogaz
WKK WKK
L’hydrogène L’hydrogène
Couplage des secteurs Couplage des secteurs
Projets énergétique Projets énergétique
Stockage d'énergie Stockage d'énergie